Dinky Toys Forum

Forum pour la communauté de collectionneurs Dinky Toys
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DEVOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
bernard9462
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 50
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 08/06/2012

MessageSujet: Re: DEVOS    Mer 12 Oct 2016 - 21:24

Superbe série de modèles, agréables à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
ptibol
Excessif
Excessif
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 59
Localisation : limoges
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 7:58

incroyable collection, comme c'est beau !
merci de nous faire partager
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 12:49

La première traction de Roland une 22 cv Berline inédite à l'époque  (1977) dans la production de miniature, à 10 exemplaires seulement, très artisanaux sur base Solido que je place ici en parallèle à une des 300 de la série Devos pour percevoir l'évolution du modèle et surtout pour visualiser l'erreur monumentale pour un tractionniste d'une 22 à coffre! C'est presque du niveau de la Dinky à propulsion...

La version sur base Solido est à gauche ou en dessous...

Pare-choc; capot , ouies , calandre,  plaque numéralogique tout évoluent et se corrigent, heureusement!











Et une berline 22 cv 1934 (N°21) mais avec des roues noires et enjoliveurs de jantes scintex, très peu fréquente, habituellement les roues sont grises.






Et sa plaque de présentation:

Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 12:52

Dès le début Roland cherche à développer le catalogue des traction, soucieux du détail. N'hésitant jamais à reprendre ses modèles pour améliorer leur fidélité.
Encore une preuve avec la 22 familiale: Calandre et enjoliveurs de phare  ou cache-roues de secours et goulottes d'essence le prouvent entre les modèles N° 269 (sans ses essuie-glaces pour le moment) à gauche et N°7 à droite




Et ce ne sont très probablement pas les seules variantes de ce modèle (pare-chocs entre autres) et ce sans même sans compter les dix de la première série sur base Solido que l'on m'a signalés mais que je n'ai pas encore aperçu à contrario de la Berline sur base Solido.

La plaque de présentation



Dernière édition par 77traction le Jeu 13 Oct 2016 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:00

Avant de passer aux 22 faux-cabriolet: les boîtes à musique sur base berline 22cv et le presse papier.

La 22 boîtes à musique présente de légères variantes telle la couleur, ici 2 modèles de début de série N°11 pour la plus claire et 42 pour la plus foncée





Les dessous de cette série à 200 exemplaires, le mécanisme musical est souvent bloqué celui de la plus claire à été nettoyé et fonctionne parfaitement celui de la plus sombre, bloqué, va suivre le même traitement de jouvence.



Les pares-chocs avant peuvent êtres non évidés entre les lames et les ferrures tels ceux de l'arrière

Une nouvelle confirmation du caractère artisanal des réalisations de Roland et ce même pour des réalisations aussi simples que les boîtes à musique.

La N°11 est plus claire que la N°12 ... Cela n'est un multiple que de 11 (ou série de 10 après la première?)  difficile de définir le principe de réalisation de ces modèles mais la  N°16 semble avoir une teinte proche de la N°12. j'aurais plutôt pensé qu'il en réalisait plusieurs à la fois pour ces modèles parfois offerts en cadeaux (N°55) pour se faire pardonner ses retards de livraisons mais....



La boîte à musique a existé également en argenté.

Un modèle absolument confidentiel le presse papier toujours sur base 22 cv berline



Le dessous ne laisse aucun doute quant à sa provenance.



Pour mieux la présenter je l'ai mise aux côté de  la 22 boîte à musique mieux connue pour marquer leurs différences:




Je ne connais pas d'autre couleur pour le presse papier qui fut très peu diffusé semble t'il...

Amicalement

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc
Acharné
Acharné
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 60
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:11

J'ajouterai que les boites à musique pouvaient être différentes et n'avaient pas le même morceau musical.La boite à musique pouvait aussi être protégée d'une feuille d'altuglass. C'est le cas des deux miennes, n°16 et n°76:





Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:14

Dernière carrosserie en 22 cv le faux-cabriolet  à 300 exemplaires normalement bleu de prusse que je vais devoir rephotographier pour mieux la présenter



Mais évidemment avec Roland d'autres couleurs pour les bon clients existent: ici une 22 CV Faux cabriolet en bicolore (teintes claires, existe aussi en teintes foncées)







Celui-ci n'est pas numéroté...



Le Faux cabriolet 22 cv 1934 bicolore plus foncée que le précédent, celui-ci porte la référence C2 bis pour la différencier des modèles monochromes ( l'autre bicolore aurait du également porter cette référence mais...). Bien évidemment elles ne sont pas numérotées...





Les deux variantes bicolores:



Les chassis:

Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:21

trac-aoc a écrit:
J'ajouterai que les boites à musique pouvaient être différentes et n'avaient pas le même morceau musical.La boite à musique pouvait aussi être protégée d'une feuille d'altuglass. C'est le cas des deux miennes, n°16 et n°76:

Exact Pierre-Edouard, trois mélodies différentes pour les miennes mais pas d'altuglass...
Revenir en haut Aller en bas
SebastienS
Furieux
Furieux
avatar

Nombre de messages : 2512
Age : 43
Localisation : 13 et 83
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:23

Incroyable collection !!!!!
n°1
Revenir en haut Aller en bas
http://Sebastien-Sauvadet.com
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:27

Le cabriolet 22 CV rouge, un des classiques aujourd'hui de Roland, qui a connu l'évolution de sa qualité de finition avec d'abord la présence d'un pare-brise composé d'une simple feuille translucide puis l'adoption d'un pare-brise résine avec entourage qui a été fourni gratuitement par Roland à ses premiers clients pour qu'il puissent améliorer leur modèle doté de la première version du pare-brise en même temps que de pare-chocs chromé pour remplacer les premiers seulement peint.



De ce fait aujourd'hui toutes les combinaisons se retrouvent sur cette voiture...



Si ces deux versions sont aujourd'hui bien connues il n'en est pas de même de celle de droite...

Elle représente une particularité extrême de la production de Roland Devos: non content de réaliser moult hors série personnalisables presque à volonté, il a été au-delà pour satisfaire ses clients les plus fidèles sans avoir besoin de réaliser des hors-séries peut-être difficile à commercialiser dans un délai raisonnable malgré des quantités toujours limitées. Bien que pour Roland la raison cédait généralement le pas à la passion...

Alors quoi de plus facile de décapiter une 11 large cabriolet référence J et d'assembler la capote sur le cabriolet 22 CV: Ainsi sont nés les "transformations" de Roland Devos! et parmi elle cette C2 bis...



Je vous laisse admirer cette transformation à tirage confidentiel doté des derniers pares-chocs chromés du cabriolet 22 CV bien évidemment "Sans" numéro











Dans le cadre des variantes les transformations sur 22 CV n'y échappent pas!

Coloris de capote et pneus à flanc blanc pour les plus visibles, mais ils y en a d'autres:





tels ceux-ci:





En complément des deux transformations déjà présentées celle-ci à la capote grise au lieu de beige ainsi qu'un marquage de pneus différent (idem à ceux de la D46). Et pour une fois pas de marquage "transformation" sous le chassis. Est-ce une réalisation tardive?



Les variantes de couleurs des capotes:



Et la plaquette de présentation du cabriolet:

Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 13:45

La K1 Berline 11 cv de 1934 produites à 250 exemplaires civils (50 exemplaires FFI seront produits en parrallèle) dont les variations de teinte du gris irisé ont déjà été présentées par Trac-aoc je ne présenterai donc ici que la numéro 126 qui a conservée ses phares d'origine peints et arbore 11 CV sur sa plaque avant
Roland pour palier à la finition de ses premiers modèles a envoyé à ses clients de nouveaux phares vitrés qui ont ainsi souvent remplacés ceux d'origine.

Ici ce modèle dans son jus:





Les phares peints avec le relief pour simuler l'ampoule:



Et la plaque de présentation



Le D allongé peu visible de la signature avec toujours le chiffre 11

Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 14:26

Avant d'aborder les FFI la référence K2 berline découvrable de 1934

Une petite vues d'ensemble de quelques variantes de découvrable réf K2 sur base 1934 à 100 exemplaires

Avec ou sans klaxons.
Roues accessoires ou de série (noire avec ou sans enjoliveur de jantes chromé)
Quelques petites différences de couleur d'intérieur ou de capote  (2ème moule pour celle opposée à la rouge (N°62) et 3ème moule pour les trois autres) mais surtout la rouge moins fréquente l'une des trois dernières de la série (N°98)
Avec ou sans rétroviseur extérieur etc...etc... comme beaucoup de séries de Roland





Une des variations mineures sur la K2 avec un nouveau modèle

Plaque arrière avec  (N°62) ou sans feu (N°75) sur le deuxième moule de la découvrable de 1934 référence K2. détails soulignés à l'aluminium au dessus du pare-brise Ce qui rend probable la césure entre ces deux moules autour du N°80 de cette série de 100 exemplaires



Et sa plaque de présentation



Le D allongé de la signature



Ici une nouvelle variante, la sixième dans ma collection, mais majeure, de la référence K2 ou plutôt encore K. pour cette version portant le N° 11, avec des roues accessoires, en rouge au lieu du bordeaux habituel.

Et là en sus  des sièges séparés au lieu des banquettes une grosse surprise avec un tableau de bord 1935! Le compteur quittant la position centrale pour passer derrière le volant. Le châssis confirme l'année modèle de 1935.







De plus cerise sur le gâteau il apparaît avec ce modèle que cette série de 100 exemplaires à donc connu trois moules différents et non deux comme je le pensais à l'origine! mais ou se situe la césure entre les deux premiers moules? Si certain d'entre vous ont des modèles numéroté entre le numéro 12 et 55... (Une photo mal cadré de la numéro 22 laissant penser à la deuxième version du moule), nous pourrions préciser l'utilisation de ces deux premiers moules.





Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc
Acharné
Acharné
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 60
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 15:25

la n°22....


et ici, avec une autre sans numéro:




Notons que la numéro 22 n'a pas la référence K2 mais est notée hors série, l'autre, référencée K2, n'a pas de numéro? Comment la situer ?
Du Roland DEVOS typique !
Revenir en haut Aller en bas
CHRIS 4CV
Définitivement perdu
Définitivement perdu
avatar

Nombre de messages : 11518
Age : 67
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 16:00

merci

a vous de poster toutes ses merveilles jaime Wink amitiée amitiée
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 17:01

Bonsoir Pierre-Edouard

Pour la numéro 22 il faudrait que tu la regarde en la comparant avec la photo des trois vu de l'arrière à l'horizontale pour en être sur, sans l'angle de plongée de ta photo, car il est probable que l'évolution du modèle de pare-choc arrière ne suivent pas celui du moule.

Les premiers châssis montre la référence K ou K.  indifféremment pour les berlines et les découvrables. Cette confusion conduit Roland  à reconsidérer les berlines sous la référence K1 puis K.1 , les découvrables devenant des K2 puis K.2 à la fin de cette série. De plus l'arrivée prévue des versions K3 ( 1934 accessoirisé en 1947), K4 ( 11 cv berline 1938?) et K5 (11cv berline 1938 gaz) à rendu cette renumérotation nécessaire. Trop tardivement pour les modèles déjà vendus...

Pour celle qui n'a pas de numéro, la "hors série", elle correspond au troisième moule de capote et très certainement à un modèle supplémentaire, les 100 exemplaires étant épuisés,car la finition ne semble pas particulière, ayant les roues noires communes, à contrario de la numéro 22 (ainsi que peut être les autres premières réalisées de cette série car d'autres modèles à roues rouge m'ont été signalées). La couleur de son lettrage sous le châssis conforte ce scénario.

Ces modèles surnuméraires sont une constante de la production de Roland et semble en partie issus de retirage de moules encore en bon état à l'identique de la série mais  parfois très personnalisés (sans être des "transformation" qui elles correspondent à des versions nécessitant un travail conséquent d'adaptation d'un modèle de série). Ces modèles surnuméraires se rencontre parfois plusieurs années après la fin officielle de la série des modèles hors série à l'image des cabriolets ouvert Langenthal encore en commande lors de son décès...Roland cherchant à cette époque désespéramment des rentrées financières

Les" hors série" permettent aussi de "satisfaire" un bon client qui croit alors avoir un modèle unique puisque non numéroté (voir les 22 faux cabriolets bicolore) ou bien de développer en avant première une version sur la demande d'un client probablement à l'image d'une des 15 FFI de ma collection.

A noter que les familiales 54 référence E. sans bonbonne de gaz, bien que vraiment en dehors de la finition habituelle et donc hors série, sont pourtant numérotées dans les référence E (reconnaissable de plus par leurs finitions) mais ne le sont plus systématiquement sous la référence E2 (normalement à 40 exemplaires) puis E3 qui lui fait suite (mes E2 et E3 ne portant pas de numérotation)

Vaste sujet...

Pascal


Dernière édition par 77traction le Ven 14 Oct 2016 - 9:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Jeu 13 Oct 2016 - 17:20

Merci à vous tous de vos encouragements, nous aimons simplement partager nos passions avec Pierre-Edouard (ainsi que quelques autres... homonyme ou non  n°1 ).

Et il reste beaucoup de modèles à présenter dans cette marque...
De plus plusieurs d'entre eux parmi ma collection ne sont pas encore photographiés. Cela viendra progressivement.

Si vous avez des modèles même déjà apparemment présenté n'hésitez pas à les poster langue à terre , ou  à m'indiquer en mp leurs numéros et caractéristiques ayant entrepris depuis quelques années un recensement des numéros et caractéristiques par modèle. Un travail de fou 😵
La documentation faisant cruellement défaut sur ces voitures et objets dérivés produits par Roland ( près de 400 modèles ou versions recensées à ce jour, y compris les projets annoncés mais jamais réalisés) toute contribution sera la bienvenue! cheers
Amicalement
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 10:09

Suite aux 250 exemplaires de la berline 1934 civiles, Roland a réalisé 50 exemplaires FFI en kaki selon son "catalogue"

Hors la première FFI réalisée (N° 251) est gris wermacht c'est encore une K.2 en référence  référence reprise au final par la découvrable ci dessus..., cabossée elle a perdu sa plaque, son feu arrière gauche et son cabochon de roues de secours mais gagné des jantes pilotes avant guerre dont le jaune ressort. Son propriétaire l'a modernisée juste avant guerre en l'équipant de jantes pilote et ce finalement au profit de l'occupant...







Comparaison avec une des 15 six 1938 FFI l'une au moins n'est pas au 1/43! Roland n'est pas toujours parfait....





Cette fois une K.F.F.I. exit la K.2! 11 Cv 1934 en kaki, numéro 273 (la 23ème de la série qui fait suite aux 250 berlines civiles)






Pour comparaison avec la 251 première de la série, des roues avec enjoliveurs comme pour les quinze sont présente ici à l'avant.





Pas de FFI sur le capot cette fois



La goulotte d'essence de droite est arrachée sur la kaki par rapport à la grise, sinon le traitement est proche vu de l'arrière



Les custodes sont éraflés à la main...







La plaque de présentation, l'arrière ne présente pas la signature de Roland et elle n'a pas les supports latéraux





Deux nouvelles berlines 11cv 1934 à 50 exemplaires (N° 251 à 300) faisant suite aux 250 exemplaires civils. Ces deux modèles de fin de série sont un peu plus fonce que les premiers. Les capots sont cette fois ornés du sigle FFI avec croix de Lorraine qui se retrouve également sur les pare-chocs avant. Les inscriptions sur les portières sont inversées par rapport à la N° 273

N° 292 sur celle-ci entre autre le feu arrière gauche est cassé mais toujours présent et le droit est masqué en oeil de chat











N°298 sur celle-ci le cabochon de la roue de secours est enfoncé au lieu d'être absent...











Le pare-choc arrière est enfoncé à droite...



Les quatre dans ma collection (251 (grise), 273, 292 et 298) pour comparaison









Toujours des différences de traitement pour ces FFI, les versions 15 cv montrerons également que chaque FFI possède sa propre "identité". Le type de roue, les marquages allemand et/ou FFI, les croix gammées, les dégats aux carrosseries et aux accessoires ainsi que la peinture permettent à Roland d'assurer à chaque client l'assurance d'avoir un modèle unique.
Pour le moment je n'ai pas rencontré de 11 cv FFI non numéroté...
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 13:23

Toujours en 11 cv  les cabriolets J ou J1 capoté ( 300 exemplaires) et J2 décapoté sauf exception...

Ces modèles pour certain n'ont pas d'origine le marchepied de pare-choc illustration ci-dessous:



Les J ou J1 d'après mes renseignements existent aussi en bleu ou marron clair en finition concours (monochrome) la décapoté est une J2 de 1938



Je dois les rephotographier individuellement ... plus tard...





Beaucoup de variantes de teinte pour ces modèles...





Ce modèle existe également en version 1938 à roues pilote
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 13:42

La J2 est de 1938... et décapotée! 100 exemplaires normalement...







une J2 mais cette fois en version 1936 au lieu de 1938 habituelles. Identique au roues près, presque la même couleur.



Elle existe en d'autres couloris...

Les deux versions de cette J2 très proches (y compris chronologiquement N° 86 pour la 1938 et N° 93 pour la 1936) et pourtant différentes aussi bien sur les deux teintes principales que sur des détaisl de finition tels le très fin liseré noir séparant les deux teintes sur le capot de l'une d'elle.

Une nouvelle preuve des problèmes d'approvisionnements en peinture en raison des factures impayées auprès des fournisseurs. mais surtout du caractère (trop) artisanal du montage des modèles "à la demande" au lieu d'une réalisation par série d'au moins quelques dizaines d'exemplaire. Roland reconnaissait pourtant les heureuses conséquences du montage en série de la totalité des DS Palm Beach en moins d'un mois!











Un détail des finitions: les roues tournées en laiton avec l'enjoliveur en insert



L'insert 1936 en laiton nettement plus proéminent que pour modèle 1936 J1 réalisé précédemment.



Un cabriolet bicolore roue pilote, sans klaxon,  de la même teinte cette fois que la 1936 bicolore avec une plaque de présentation indiquant 1937...



La J2 1938 cette fois de la même couleur que la 1936 mais sans les klaxons est avec des sièges d'une autre nuance de marron et une capote nettement plus claire.





La plaque de présentation indique un millésime de 1937 jamais vu sous un de ces modèles....Par contre ce millésime est présent sur la feuille annonçant la prochaine sortie de ce modèle.



Le D allongé de la signature est très peu visible


Cette 11 cv cabriolet me pose une énigme, elle présente le pare-brise rabattu des J2 bicolores dont je vous ai présenté trois variantes:









Au premier coup d'oeil j'ai cru être en présence d'une J2 1938 monochrome au lieu de bicolore comme annoncé dans le catalogue de Roland. D'ailleurs l'Argus de la miniature liste cette variante.

Hors en la retournant:



Outre la couleur du lettrage inhabituelle, deux inscriptions m'ont interpellées d’abord l'année 1936, hors elle a des roues pilote de 1938, bon... puis la référence J alors que la série porte le référence J2...

Un examen plus poussé et de multiples différences apparaissent. Pour les plus visibles: les sièges sont différents de ceux vus sur des J2 bicolores et semblent provenir d'une J ou d'une SP... La plaque arrière à la même position basse que sur le J..
D'autres détails sont perceptibles outre la poignée du spider (provenant peut être d'une C6), la capote est légèrement différente de celle de la J2 idem du haut des portières ne présentant pas le léger relief(couleur chrome) des J2 etc...





Sa carrosserie n'est donc pas issue du même moule que les J2 mais semble provenir d'une J...

.

Le cabriolet bicolore de Pierre-Edouard présente semble t'il les mêmes caractéristiques, à la poignée du spider près, que celui-ci... Avec également un numéro relativement bas (41)

Alors sommes nous en présence de "transformations" de modèle J pour quelques bon clients et/ou bien à deux moules différents pour cette série de J2 annoncé ainsi par Roland Devos? Pour le moment je n'ai pas eu en mains de J2 bicolore portant ces numéros ni de J (ou J1) capoté les ayants.

Reste l'hypothèse probable d'un "prototype" tête de série car les inscriptions aluminium semblent se rencontrer sur des modèles de "transition"



Les photos du cabriolet bleu ailes noire décapoté ainsi que certaines des bicolores visibles  sur le net semblent présenter également ces variantes de moules et/ou de sièges.
D'ailleurs alors que je n'avait pas fait attention parmi les miennes celle de gauche (N° 75) à le sommet des portières lisse et la capote identique à la blanche mais avec les nouveaux sièges...



Si ceux d'entre vous qui possède un de ces modèles pouvaient nous aider a y voir plus clair en les décrivant ou en postant des photos (avec le châssis!)... en tout cas il ya au moins une 101ème décapoté qui porte la référence J.... et numéroté dans cette série capoté.

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 13:52

Une petite merveille que j'ai pendant très longtemps recherchée sans succès: une SP 11 CV de 1939 décapoté ( 30 exemplaires) dans l'une de ses "nombreuses couleurs" selon le catalogue de Roland. Elle se reconnait instantanément à ses louvres sur le dessus du capot.

ici un brun-rouge presque prune monochrome et pas encore présentée ici:





Elle est "sans" numéro (car monochrome?) alors 31 modèles au moins? et ce sans compter la prototype SP sur base de 15 de Trac-aoc...



En comparaison pour les sièges du cabriolet blanc les deux SP maintenant dans ma collection puisque un modèle bicolore marron à ailes noire numéro 25, à sellerie marron foncé, est venu rejoindre le premier monochrome.







Il est daté d'octobre 80



Cette version porte toujours le nom de l'acheteur car réservée aux "meilleurs clients". La présence d'un nom sur les autres versions était égalment une façon pour Roland de faire plaisir à des collectionneurs passionnés...
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 14:02

La référence H, un faux-cabriolet 11 cv de 1936 qui fait pendant aux J, 300 exemplaires également.

Les deux couleurs principales du Faux-cabriolet: Vert anglais ailes noires et bleu de prusse monochrome.







Ce faux-cabriolet  existe aussi en bleu irisé et peut être en noir monochrome si il n'y a pas de confusion avec le vert anglais qui parait sous certain éclairage presque noir (voir les photos ci-dessus)


Celle-ci vient compléter le faux-cabriolet vert anglais plus sombre que j'avais déjà, son numéro le place chronologiquement 14 rangs plus loin alors que les plus clairs que j'avais pu situer sont habituellement avant, les versions plus sombre sont'elles l'effet de factures impayées auprès du fournisseur habituel?



Côte à côte la différence est flagrante:



Un faux-Cabriolet 11 large 1938 N° 133: la boîte indique "(Spéciale) Bleu de Prusse ailes noires" mais le bleu est le bleu nuit de la familiale ci-dessus.
A comparer avec la version monochrome du catalogue bleu de prusse déjà présentée. Les vitres des phares et les essui-glaces sont peints.
Malheureusement il lui manque sa plaque d'immatriculation je vais devoir lui en trouver une d'origine quitte a cannibaliser un autre modèle.



Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 14:47

Un cabriolet 15 six 1939 référence G1 dans sa présentation d'origine ici le N° 79 sur 300 exemplaires : Phares peints, pare-chocs résine peints et pare-brise constitué d'une simple feuille plastique peinte en argentée pour simuler les montants.









Comme sur le cabriolet 22 CV et sur certaines Rosalie la vitre est jaune







Des années plus tard Roland conscient des imperfections du modèle va fournir gratuitement à ses clients un kit d'amélioration comprenant des phares vitrés, un pare brise avec montant et des pare-chocs métalliques. Un kit d'amélioration identique (moins les phares) était fourni pour le cabriolet 22 CV.

Ce modèle avec le kit d'amélioration prendra la référence G1b et deviendra G1a dans sa configuration d'origine



Si beaucoup de modèles ont été ainsi "améliorés" l'on observe des modèles avec le kit complet installé mais aussi souvent avec seulement le nouveau pare-brise et les phares mais sans les pare-chocs métalliques ou bien avec un seul des nouveaux-pare-choc. Le collectionneurs ayant eu peur de casser sa voiture en décollant les pare-chocs d'origine tel celui ci-dessous qui porte le numéro 74:



Je détaillerai ce modèle plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 15:47

Pour les amateurs une petite revue de la référence F qui est un exemple pertinent de la gestion Devos d'une série de trois cent exemplaires.



Au début tout est presque simple:

Le modèle proposé est une limousine 1939 finie en noir ou gris foncé irisé au prix de 240 francs avec en option une galerie, ce qui porte alors le prix de vente à 280 francs . Une version FFI vert armée est également disponible à 40 exemplaires au tarif de 260 francs.

Ce qui nous amène alors à 4 versions civiles pour cette limousine.

Un catalogue nous confirme la réalisation des 300 exemplaires.


Le catalogue lui donne dans un premier temps la référence unique F puis F1  pour les civiles et F2ffi pour la militaire pour finalement revenir à la référence unique F...( voir les documents déjà diffusés sur ce forum)

l'Argus de la miniature propose des numérotations F1, F1a, F1b, FFFI et F2 pour différencier les versions.

Qu'en est t'il sous les chassis? Pour les modèles en ma possession seuls apparaissent F ou F.



Bon pas loin du catalogue, par contre immédiatement on note que les ferrures des pares-chocs ne sont pas tous peints de la même façon... Cela ne semble toucher que les premiers modèles de la série.

Retournons les modèles et là... une petite entorse au catalogue. nous découvrons trois versions pour les deux couleurs:




La version de base, la version avec galerie qui bénéficie en outre d'un rétroviseur et d"un F inclus dans l'hexagone sur l'aile arrière gauche plus deux klaxons sur le pare-choc avant et ...



...une version avec seulement les klaxons en rajouts.! Un modèle à prix intermédiaire ou plutôt un bonus pour les bons clients de Roland?



Et la version gris foncé irisé avec galerie trouvée depuis cette photo

La dernière version de "base" de la limousine F gris métallisé foncé non encore présentée:  avec galerie et klaxons (n°129).





Nous en sommes maintenant à 6 versions civiles "de base", hors cerise sur le gâteau il était également possible d'obtenir sur demande des pneus à flancs blancs comme je vais vous le prouver un peu plus plus loin, alors ... Combien de versions au total? Potentiellement jusqu'à 12!

La variation mineure de la couleur des jantes est probablement lié à un changement de fournisseur de peinture. De même la couleur plus ou moins cuivrée des marquages du chassis. Comme beaucoup de Devos ces modèles n'étant montés qu'à la demande, la production s'est étalée sur plusieurs années au détriment de toutes rentabilités: du pur Devos...



Mais c'est maintenant que cela se complique. Une autre option disponible semble t'il sur demande (non listé dans les catalogues en ma possession) consiste en l'ajout des strapontins ce qui transforme notre limousine en familiale!





Les indications sous le châssis laisse entendre que cette familiale est disponible potentionnellement avec toutes les options de la limousine ce qui nous mène tous modèles confondus à un potentiel de 24 versions différentes pour une série de 300 exemplaires, excusez du peu..... Combien existe t'il réellement de versions pour cette familiale? Personnellement je n'en connait que quatre, mais certainement que d'autres apparaîtront.
En tout cas Roland la dénomme aussi bien F. que F.2 ... pas simple...No

Voici la version en gris foncé irisé avec galerie:



Qui présente de plus l'option pneus à flanc blanc.

Et en bonus une familiale noir avec galerie spécialement préparée pour Monsieur Zwickly!





Notez le tissu rouge moulé en résine, les "cordes" en fils torsadées.... Ah Roland!

Une vue d'ensemble de ces p'tites z'autos!



Allez à bientôt, amicalement, Pascal



La dernière version de la limousine: sa déclinaison en FFI à quarante exemplaires, notez la peinture "d'origine" qui transparaît sur les roues ou les lueurs de chrome ou de tôle là ou la carrosserie est endommagée: du grand art!









Aucun doute quant à son origine dans la série des limousines:




Nous arrivons avec ces modèles dans un domaine encore plus irrationnel chez les passionnés de Devos. En effet les versions FFI sont toutes des hors série, et du fait de leurs inscriptions à la main toutes légèrement différentes au sein de chaque "série", alors ou arrêter sa collection?

Ici trois autres limousines de cette série (avec l'aimable autorisation de MM), les couleurs des deux plus claires sont en réalité très proches de celle présenté ci-dessus mais la plus foncée s'en détache nettement:



Exemples de différence parmi d'autres: les inscriptions sur l'avant gauche de ces limousines ou le traitement des pare-chocs etc...



La plus foncée plus "travaillée" que la "normale" pour un très bon client.



Du pur bonheur à contempler!

Limousine 15 six 1939 N°33 sur 40



et la N°13 avec pour ces modèles toujours de petites différence dans la décoration



Petite idée  des variantes de décorations et de couleurs pour ces quatres modèles de limousine:





La N° 15 de la série de 40 familiale FFI

Particularité: une croix de Lorraine sur le capot, des roues a enjoliveur à l'avant et une peinture de camouflage mouchetée du plus bel effet...









Autre nouveauté cette limousine qui est normalement numéroté de 1 à 40 hors ici elle n'a pas de numéro... ni le V au dessus des lauriers sur la custode arrière gauche











En comparaison avec cinq autres numérotées la couleur du lettrage (et du moteur) est plus proche de la N° 33 que des autres..







Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 16:04

En attendant de photographier ma berline 15 six 1939 civile les FFI...

La problématique de "l'exemplaire unique" se retrouve également sur les versions des berlines 15 six FFI dites 1938 bien que généralement sans précision de date, or celle de droite est marqué 1939...



Une sans date







Les décors changent légèrement parmi ces quatre-vingt exemplaires...normal!



Le six sous le quinze est prêt à tomber sur les trois, mais... regardez bien!



La FFI de droite est plus petite! Pourtant le moulage de la carrosserie semble le même.. le décor et le traitement des roues sont identiques à la finition prêt sur un autre des modèles présentés.



Au pied à coulisse plus de 1,5 mm d'écart au niveau du pied milieu, usure du moule ou deuxième moule je ne saurai trancher pour le moment car chaque modèle est légèrement traité et modifié différemment.
Ce qui est étonnant c'est que c'est la version marquée 1939...





La "même" sans millésime, le chassis semble être identique au premier regard... Mais la couleur du lettrage a évolué entre les deux versions et le pavé d'identification est regravé (pour compenser l'usure visible sur la version datée?). En tout cas la version commune des chassis est sans date pour les modèles en ma possession.

Alors deux séries ou seulement une évolution pour cette version? Je ne sais que répondre...

De son côté l'Argus défini trois séries pour ce modèle (vert foncé mat, vert armée et gris wermacht). Pour ma part je n'ai eu entre les mains pour les examiner qu'une petite dizaine de gris wermacht.

une 15 six 1938 DF (sic)



Trois 1938 dont  celle ci-dessus et la 1939 plus petite en bas à gauche avec les deux types principaux de décoration FFI en gris:





Une nouvelle 15 berline DFFI avec les enjoliveurs à gauche et des roues pilote à droite issue de la série des 10 ans











Et pour finir deux nouvelles berlines 15 six des 10 ans à 80 exemplaires
L'équipement en roue Pilote ou autres varie toujours d'une voiture à l'autre. C'est la guerre difficile de trouver des pneus!

Celle-ci au nom de Lacave presque "classique" si ce n'est son châssis plus clair











Et celle-la qui présente un autre châssis peint et non gravé pour les 10 ans que j'aperçois pour la première fois ...
Elle présente d'autres particularités spécifiques:

Cache calandre vert olive et absence de clignotant à bras entre le capot et la portière côté gauche... et couleur de base plus foncé



La vitre passager est fermée, je n'en connait pas d'autre avec cette particularité





Absence de cabochon de roue de secours, drapeau sur aile arrière gauche, 15 six absent sur l('aile arrière droite. Il ne s'agit pas la du 15 six habituel dont le lettrage six tends à tomber mais de la silhouette du monogramme après qu'il est été enlevé. De même pour la plaque arrière. De plus sur le capot ou les custodes la peinture éraflée laisse apparaître le noir d'origine







Ils s'agit probablement d'une des premières réalisées pour un grand collectionneur, en comparaison:

Avec la Lacave



Avec 5 autres châssis traités différemment....



Et avec les autres modèles de ma collection....







Allez à bientôt! amicalement Pascal

Une dernière revue des FFI tous modèles confondus...



Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc
Acharné
Acharné
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 60
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 16:35

on n'arrête plus Pascal...... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 16:48

T'inquiete Pierre-Edouard encore une bonne cinquantaine à présenter et je vais devoir m'arrêter, provisoirement, j'espère du moins sur ce sujet..

Mais nous pourrions toujours ensemble illustrer d'autres marques, non? bien!

Amicalement
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc
Acharné
Acharné
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 60
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 17:06

J'ai pour ma part fait un recensement illustré d'environ 1800 tractions, édité de manière amateur en deux livrets:
1- la traction miniature à toutes les échelles autres que 1/43è
2- la traction miniature au 1/43è.
Ce boulot est important et je pense que la suite et/ou les corrections et compléments ont besoin d'un "associé"...
On se voit quand ?
Revenir en haut Aller en bas
77traction
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 56
Localisation : idf
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: DEVOS    Ven 14 Oct 2016 - 17:39

Pour ma part une base excel avec 2000 tractions répertoriées à ce jour...

A bientôt amitiée
Revenir en haut Aller en bas
RBernard
Excessif
Excessif


Nombre de messages : 1642
Age : 47
Localisation : Meurthe et Moselle
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: DEVOS    Sam 15 Oct 2016 - 9:45

J'admire ! Tout en étant persuadé que notre entourage (non collectionneur) nous prend pour de grand malades...

Bravo pour avoir réuni tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Raymond Peygond
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 62
Localisation : Région PACA
Date d'inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: DEVOS    Sam 8 Avr 2017 - 15:06



J'ai pour ma part bien connu Roland Devos à ses tout débuts quand il travaillait Place des Salins.
Lorsqu'il s'est lancé dans la conception de modèles, je n'avais alors pas les moyens d'acheter une de ses réalisations.
C'est pourquoi j'ai été heureux de pouvoir récemment acquérir cette 22.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEVOS    

Revenir en haut Aller en bas
 
DEVOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dinky Toys Forum :: Les autres miniatures anciennes et récentes :: Les miniatures en plastique-
Sauter vers: